Pourquoi Tesla arrête le paiement en Bitcoin?

Vous êtes surement au courant, Tesla a récemment décidé de suspendre les paiements en Bitcoin. Alors que cette nouvelle a engendré le mécontentement de plusieurs supporters inconditionnels de la crypto-monnaie, elle a également eu un impact énorme sur le cours du Bitcoin. 

Nous allons donc essayer d’explorer ensemble l’ampleur de cet impact, ainsi que les différentes raisons qui auraient pu motiver cette décision.

Mais avant de nous plonger dans tout cela, nous allons relater l’historique surprenant d’Elon Musk avec les crypto-monnaies.

Musk et les crypto-monnaies

La relation d’Elon Musk avec les crypto-monnaies a été complexe et évolutive au fil des années, à l’image du marché des crypto-monnaies lui-même. Jetons un coup d’œil sur ses principaux hauts et bas, en commençant par le tout début.

Cette histoire débute en Octobre 2014, alors qu’Elon Musk participe à une interview. Après avoir été interrogé sur le Bitcoin, Elon avait répondu que c’était:

« probablement une bonne chose », mais qu’il pensait que ce concept finirait par devenir « principalement un moyen d’effectuer des transactions illégales »,

précisant que ce n’était pas

« nécessairement entièrement mauvais », car « certaines activités ne devraient peut-être pas être illégales ».

Bref, on assiste ici à du Elon Musk tout craché !

Le scepticisme de Musk à l’époque était peut-être justifié, car pendant toute l’année de 2014, le Bitcoin avait régressé par rapport à son pic maximal d’environ 1 156 dollars – une baisse qui s’est poursuivie sans relâche pendant plusieurs années, jusqu’à la remontée spectaculaire de la crypto-monnaie fin 2017. 

Ce n’est que vers 2019 qu’Elon Musk a commencé à considérer les crypto-monnaies plus sérieusement, à la fois du point de vue de la technologie, et comme un composant potentiel de ses différents business models

Interview-Elon
Crédit: https://medium.datadriveninvestor.com/cathie-wood-predicted-elon-musks-bitcoin-move-b99b91e4595a

En février 2019, lors d’un podcast avec la société Ark Invest, Musk a qualifié la structure du bitcoin

« d’assez brillante »,

ajoutant également

 »qu’il reconnaissait un certain mérite à l’Ethereum »,

même s’il n’était pas tout à fait prêt à exploiter la technologie de cette crypto-monnaie, vu qu’elle demandait une forte intensité de calcul, et était, par conséquent, bien trop énergivore. Et on rentre là dans le coeur du débat : La consommation énergétique liée à l’usage des cryptomonnaies.

La consommation énergétique liée à l’usage des cryptomonnaies

Le 2 avril 2019, Elon Musk a mentionné le Dogecoin (une autre crypto monnaie qualifiée de « même » par certains)

pour la première fois, en tweetant :

doge
Crédit: https://geeko.lesoir.be/2021/05/21/5-choses-que-vous-ignoriez-au-sujet-du-dogecoin/

« Dogecoin pourrait bien être ma crypto-monnaie préférée. Elle est plutôt cool. » 

Le prix de la crypto-monnaie est passé de 0,002 $ le 1er avril à un pic de 0,004 $ le 4 avril, deux jours seulement après son message. 

Evolution-Doge-tweet

Les tweets coquets de Musk au sujet de DOGE ont repris en décembre 2020 et se poursuivent à ce jour, chaque post provoquant, ou du moins contribuant, à d’importantes variations de prix. 

Un seul mot  » Doge « , tweeté le 4 février 2020, a été suivi d’une augmentation du prix d’environ 120 % en quatre jours. 

Un autre tweet, sur lequel Elon a critiqué la répartition très inégale des richesses de Dogecoin, a entraîné une chute de 20 % du prix de la crypto-monnaie.

Nous atteignons enfin le crescendo de notre histoire avec l’annonce faite par Tesla le 8 février 2020, selon laquelle l’entreprise avait investi 1,5 milliard de dollars en Bitcoins, et prévoyait d’accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement pour ses produits. 

A la suite de cette annonce, le bitcoin a atteint un pic historique d’environ 58 000 dollars, le 21 février 2021, et tous les détenteurs de Bitcoin étaients content !

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des monde entre le Bitcoin et Tesla. Mais tout ça, c’était avant le drame !

Ce fut donc une énorme surprise pour la plupart d’entre nous, lorsque Tesla décida d’abruptement suspendre les paiements en Bitcoin le 13 mai 2021, créant la panique sur les marchés.

Elon Musk a annoncé sur Twitter que Tesla allait suspendre l’option de paiement des véhicules en bitcoin :

« Nous sommes préoccupés par l’utilisation rapidement croissante des combustibles fossiles pour l’extraction et les transactions en Bitcoin, en particulier le charbon, qui a les pires émissions de tous les combustibles. » 

A la suite de cette annonce, le Bitcoin a perdu plus de 6000 euros en valeur au cours d’une seule journée, passant de 46.732 à 40.320 euros. 

« La crypto-monnaie est une bonne idée à plusieurs niveaux et nous pensons qu’elle a un avenir prometteur, mais cela ne peut pas se faire à un coût élevé pour l’environnement »,

a poursuivi Musk dans le tweet.

Selon la récente lettre de mise à jour du premier trimestre 2021, Tesla a vendu une portion de son investissement en Bitcoins. La société a déclaré un bénéfice de plus de 100 millions de dollars en raison de cette vente.

« Tesla ne vendra désormais plus de Bitcoin, et nous avons l’intention de l’utiliser pour les transactions dès que le processus d’exploitation minière passera à une énergie plus durable. »

A rajouté Elon.

« Nous étudions également d’autres crypto-monnaies, qui utilisent moins de 1% du ratio énergie par transaction du Bitcoin »

Tesla et Dogecoin: Quelles sont les perspectives?

Etant donné qu’Elon est assez vocal par rapport à son affection pour le Dogecoin, et vu que celui-ci est moins énergivore que le Bitcoin, il est fort possible que Tesla se mette à accepter les paiements en Dogecoin dans l’avenir.

En effet, le 11 mai dernier, Musk a demandé à ses 54 millions d’abonnés sur Twitter si Tesla devait accepter le Dogecoin comme moyen de paiement. Le sondage a accumulé presque 4 millions de réponses, avec 78,2% des participants qui ont voté « Oui ».

Et seulement deux jours plus tard, Elon annonça qu’il travaillait déjà avec les développeurs du DogeCoin afin d’améliorer l’efficacité des transactions du système. Il a également rajouté que le process semblait plutôt prometteur. 

Afin de comprendre cette décision avec plus de profondeur, il est important de nous poser une question importante : A quel point est-ce que le Bitcoin est énergivore ? 

La monnaie électronique bitcoin est elle énergivore ? 

Bitcoin-energivore

Selon une étude très récente effectuée par le Digiconomist, l’énergie électrique consommée annuellement par le Bitcoin est estimée vers 117,61 TWh (Tera Watt heure), avec une empreinte carbone annuelle de plus de 55,86 Mt (millions de tonnes) de CO2. 

Pour ceux d’entre vous qui ont du mal à saisir la réalité de ces chiffres, le Bitcoin consomme actuellement autant d’énergie par an que les Pays-Bas, son empreinte carbone est estimée à la taille de celle de Singapour, et il génère autant de déchets électroniques que le Luxembourg.

Mais alors, pourquoi prendre cette décision aujourd’hui, alors que tout le monde savait (et Elon Musk le premier) que le Bitcoin était un monstre en ce qui concerne la consommation d’énergie.

La réponse à cette question devrait sembler beaucoup plus évidente en observant la tendance de la consommation énergétique du Bitcoin durant les derniers mois.

tendance-consommation-energetique-Bitcoin

Visuellement, on peut voir à quel point l’évolution de la consommation énergétique du Bitcoin est insensée. Celle-ci a grimpé d’environ 40% en moins de 3 mois !

Je vous rappelle que Tesla a annoncé son achat de bitcoins le 8 Février 2021, et c’est justement après, et je dis bien après, cette décision que la consommation énergétique du Bitcoin a augmentée. 

Elon a récemment défendu la décision de Tesla sur Twitter, en partageant trois articles récents qui donnent des exemples concrets de l’impact environnemental dévastateur du Bitcoin.

Le premier article relate les news d’une centrale électrique à combustible fossile, autrefois abandonnée, qui aurait été rachetée par une société de capital-investissement, et remise en service dans le but d’extraire du Bitcoin ! 

Ensuite, le deuxième article déplore les pratiques de certains Etats en Amérique, qui possèdent beaucoup de combustibles fossiles excédentaires, et cherchent à attirer les mineurs de crypto-monnaies à la recherche d’un surplus d’énergie bon marché.

« Venez ici, utilisez notre charbon, brûlez plus de carbone »

Disent-ils avec enthousiasme.

Enfin, le dernier article relate un incident en Chine, durant lequel une immense mine de charbon à Xinjiang a été inondée et fermée au cours du week-end du 17-18 avril. Cette panne a stoppé pas moins d’un tiers de la puissance de calcul mondiale du Bitcoin ! Un chiffre très inquiétant, qui remet en question la décentralisation présumée du Bitcoin.

L’article en question affirme que le bitcoin reposerait sur des combustibles fossiles, principalement du charbon, le pire polluant parmi eux.

Encore une fois, tous les articles mentionnés sont très récents, et ont été publiés APRES que Tesla ait pris la décision d’acheter du Bitcoin.

Néanmoins, il existe plusieurs spéculations qui citent des motifs plus subtils derrière la décision de la suspension des paiements en Bitcoin.

On commence avec la première hypothèse :

L’une de ces théories suggère qu’Elon aurait prédit l’augmentation du cours du Bitcoin après l’achat par Tesla, et que cette décision fut donc calculée et utilisée dans le simple but de faire du profit. 

Epée dégainée, Musk a riposté face à ces accusations sur Twitter. Il a partagé :

« … Je n’ai vendu aucun de nos Bitcoins.Tesla a vendu 10% de ses Bitcoin uniquement pour prouver la liquidité du bitcoin comme alternative à la détention de liquidités dans le bilan. »

Une deuxième théorie suggère qu’Elon essaierait de provoquer la S.E.C, qui est l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers (l’équivalent de notre AMF en France).

En effet, Elon et la S.E.C ne sont pas à leur premiers échanges non cordiaux sur Twitter ; Plus particulièrement, le tweet cryptique d’Elon où il avait osé formuler une petite devinette sympathique : « S.E.C, acronyme de trois lettres, le mot du milieu est Elon’s . » Dites-nous en commentaire si vous êtes arrivés à décoder ce message !

Une autre hypothèse pour le moins incroyable serait que Tesla pourrait permettre dans le futur à ses clients de pouvoir miner des crypto-monnaies grâce à la puissance de calcul de leur voiture, ou en utilisant leur Powerwall avec une partie de l’énergie en surplus.  

Je vous fais un dessin : vous rentrez chez vous après une journée de travail et vous laissez votre Tesla se recharger dans le garage. Cette dernière, au lieu de dormir tranquillement et de faire le plein d’énergie stockée dans votre batterie Powerwall, pourrait utiliser ses processeurs et fonctionner comme un véritable ordinateur. Elle pourrait alors « miner » des crypto monnaies toute la nuit, et vous rapporter de l’argent ! Pas mal, hein ?

De cette manière, les crypto monnaies minées via une voiture Tesla et utilisant de l’énergie « verte » pourraient garantir une crypto monnaie exempte d’émission carbone. Cela semble tout à fait en cohérence avec la mission de Tesla, qui, on le rappelle est : accélérer la transition énergétique mondiale vers des énergies renouvelables.

Et pour finir, Une dernière hypothèse serait que Elon Musk pourrait être amené à créer sa propre Crypto Monnaie. 

En effet, récemment sur Twitter, quelqu’un a demandé à Elon Musk

« Pourquoi ne pas créer une crypto monnaie depuis la base, qui serait techniquement comme vous le voulez, qui aurait le support de nombreux développeurs, et qui ne serait pas concentrée dans les mains de quelques uns, au moins au début ? » 

Et Elon Musk de répondre :

« Seulement si Doge ne peut pas le faire. Ce serait vraiment chiant d’en créer une autre »

Voilà, vous savez tout sur la saga entre Elon Musk et le Bitcoin !

Et vous, que pensez-vous de la décision de Tesla ? Est-ce que vous pensez que les nouvelles informations justifient leur position ? Ou bien pensez-vous qu’Elon Musk aurait des motifs plus subtils derrière tout cela ? 

Et enfin, une dernière question, juste par curiosité : Détenez-vous du Bitcoin ?

A bientôt sur Tesla News France

 

 

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *