Hyundai Motor Group et Rolls-Royce s’associent pour contribuer à électrifier l’avenir de la mobilité aérienne

Rolls Royce et Hyundai evtol

Hyundai Motor Group et Rolls-Royce Holdings ont annoncé la signature mutuelle d’un protocole d’accord pour travailler ensemble à l’intégration de la propulsion entièrement électrique sur le marché de la mobilité aérienne avancée (AAM).

Les parties cherchent à combiner l’expertise de Rolls-Royce dans le domaine de l’aviation avec la technologie des BEV et des piles à combustible à hydrogène de Hyundai afin de développer et de certifier des véhicules à zéro émission pour le transport aérien urbain et régional.

Cinq objectifs stratégiques

Hyundai Motor Group a annoncé dans un communiqué de presse la signature d’un nouveau protocole d’accord avec Rolls-Royce. Cette nouvelle fait suite à un communiqué publié lors du même événement et présentant un concept de cabine eVTOL de la marque Supernal de Hyundai. Des représentants du groupe Hyundai et de Rolls-Royce Holdings ont posé devant l’eVTOL après avoir signé le protocole d’accord (voir ci-dessus).

Rolls Royce et Hyundai evtol

Selon le communiqué, le protocole d’accord avec Rolls-Royce comporte cinq objectifs stratégiques visant à développer et à promouvoir le transport aérien durable :

  • Collaborer sur le développement technologique et les exigences des systèmes de puissance et de propulsion pour la division Advanced Air Mobility de Hyundai.
  • Collaborer à l’industrialisation des systèmes de puissance et de propulsion Rolls-Royce pour le marché de la mobilité aérienne avancée.
  • Développer des systèmes de propulsion électrique basés sur des piles à combustible à hydrogène comme source d’énergie pour les plateformes RAM (mobilité aérienne régionale) de Hyundai.
  • Collaborer pour proposer un système de propulsion électrique à pile à combustible commun au marché plus large de l’AAM.
  • Fournir une démonstration conjointe d’avion électrique à pile à combustible d’ici 2025.

Rolls Royce et Hyundai evtol

Piles à combustible à hydrogène

Comme vous pouvez le constater, ce protocole d’accord met davantage l’accent sur la technologie des piles à combustible à hydrogène. Cette stratégie est logique compte tenu de la légèreté et de l’autonomie supérieure que les piles à hydrogène peuvent offrir lorsqu’elles sont associées à une propulsion électrique. Hyundai affirme également que cette technologie offre une meilleure évolutivité pour une aviation silencieuse et fiable. Le président de Hyundai Motor Group, Jaiwon Shin, était présent lors de la signature du protocole d’accord et s’est exprimé :

Nous sommes heureux de nous associer à Rolls-Royce pour tirer parti de leur expertise en matière d’aviation et de certification afin d’accélérer le développement de systèmes de propulsion à pile à hydrogène. Hyundai a livré avec succès des systèmes de piles à combustible à hydrogène sur le marché automobile mondial et étudie maintenant la faisabilité des technologies de propulsion électrique et à l’hydrogène pour l’intégration aérospatiale. Nous pensons qu’il s’agit de la technologie clé pour soutenir l’objectif de l’industrie aéronautique mondiale de voler sans émission de carbone d’ici 2050.

Ensemble, Hyundai et Rolls-Royce rejoignent un nombre important et croissant de développeurs d’eVTOL qui cherchent à apporter une technologie évolutive et sans émission à la mobilité aérienne. Qu’il s’agisse d’un avion entièrement électrique, d’un avion à pile à hydrogène ou des deux, nous, les passagers, pourrons un jour bénéficier d’un transport aérien propre et silencieux.

Qu’en pensez-vous?

Source: electrek

Bientôt un avion Tesla?

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.