Le scandale « Elongate » : Elon Musk qualifie les allégations de harcèlement sexuel de « totalement fausses ».

elon gate

En mars 2021, Elon Musk a déclaré que s’il y avait un jour un scandale à son sujet, les gens devraient l’appeler « Elongate ». 

Le destin aime l’ironie.

Au milieu de la récente série de déclarations politiques polarisantes de Musk sur Twitter, une plainte a été publiée accusant le PDG de Tesla d’inconduite sexuelle.

La plainte a été déposée par un ami de la personne que Musk aurait harcelée. Musk, pour sa part, a indiqué sur Twitter que ces allégations étaient « totalement fausses ».

Les allégations, qui ont été publiées par Insider, affirment qu’une hôtesse de l’air de SpaceX a été harcelée par Musk en 2016. Musk se serait exposé et aurait fait des avances fâcheuses à l’hôtesse de l’air. Un règlement de 250 000 dollars aurait été versé à l’employée en 2018, à condition qu’un accord de non-divulgation soit signé.

La source de la publication a noté qu’elle a partagé l’histoire même sans consulter d’abord son amie parce qu’elle se sentait obligée de dire au monde ce que Musk avait fait. Selon l’amie de l’hôtesse de l’air, garder le silence sur cette affaire la rendrait complice.

« Je me suis sentie absolument responsable d’en parler, surtout maintenant. Lorsque vous choisissez de garder le silence, oui, vous faites partie de ce système. Vous faites partie de cette machine qui permet à quelqu’un comme Elon Musk de continuer à faire les choses horribles qu’il a faites »,

a déclaré la source de la publication.

Musk a répondu à l’article sur Twitter, déclarant que les « accusations sauvages sont totalement fausses ». Le PDG de Tesla a ajouté que l’ami de la publication qui a partagé l’histoire avec les médias était une « militante/actrice d’extrême gauche de Los Angeles qui avait une grande envie de faire de la politique ». Et si Insider a noté que Musk n’a pas répondu complètement à l’histoire, le PDG a fait remarquer que l’article était déjà rédigé avant qu’il ne soit contacté.

Plus important encore, Musk a mis au défi son accusatrice d’étayer ses allégations par des faits. « Mais j’ai un défi à lancer à cette menteuse qui prétend que son ami m’a vu « exposé » – décrivez une seule chose, n’importe quoi (cicatrices, tatouages, …) qui n’est pas connu du public. Elle ne pourra pas le faire, car cela n’est jamais arrivé », a écrit Musk.

Source: Teslarati

Vous allez kiffer:

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.