Tesla utilise moins d’eau par voiture que la plupart des autres constructeurs

tesla-eau-voiture

Tesla utilise actuellement moins d’eau par véhicule que la plupart des constructeurs de voitures à moteur à combustion interne. On croit à tort que la production d’un véhicule électrique nécessite plus d’eau que celle d’un véhicule à moteur à combustion interne.

Les données de Tesla montrent que ce n’est pas le cas. Bien que chaque constructeur automobile puisse évaluer ses limites de manière différente (en fonction de leur degré d’intégration verticale), selon les derniers chiffres disponibles, Tesla a prélevé moins d’eau par véhicule dans ses usines.

De plus, la conception et la fabrication efficace qui a été mise en place dans leurs nouvelles usines du Texas et à Berlin-Brandebourg permettra de réduire davantage la consommation d’eau par véhicule. L’objectif est d’avoir la plus faible consommation d’eau par véhicule du secteur, même en tenant compte de la fabrication des cellules de batterie. Le graphique ci-dessous
comprend les dernières estimations de la consommation d’eau par véhicule dans ces installations.

utilisation d'eau des constructeurs automobile

Consommation d’eau et production d’électricité

Si beaucoup reconnaissent l’impact de la production d’électricité sur les émissions de gaz à effet de serre, son impact sur la consommation d’eau est moins apprécié. La production d’électricité est l’une des principales causes de prélèvement d’eau aux États-Unis. L’eau utilisée pour la production d’énergie thermoélectrique sert à générer de l’électricité à l’aide de turbogénérateurs à vapeur et àrefroidir les équipements de production d’énergie. Cela signifie que chaque kilowattheure (kWh) d’énergie solaire propre produit réduit non seulement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi la consommation d’eau.

Les usines Tesla établissent une nouvelle norme de consommation d’eau par véhicule

Dans le dernier rapport d’impact 2021 publié par Tesla, il est écrit:

« L’eau devient de plus en plus rare à mesure que le climat change. C’est pourquoi nous réduisons notre consommation d’eau
dans l’ensemble de nos activités, autant que possible. Nous avons donné la priorité à l’utilisation directe dans la fabrication et nous continuerons à explorer le reste de notre impact tout au long de la chaîne d’approvisionnement et dans les ventes, le service et la livraison. »

La « tour de refroidissement » est le plus gros contributeur à la consommation d’eau dans toute usine automobile après les opérations de peinture. Comme l’eau qui refroidit les machines s’évapore, elle doit être renouvelée régulièrement. La consommation totale de la tour de refroidissement pourrait être entièrement compensée par des sources non potables telles que l’eau de pluie ou les eaux usées. Ce sont là quelques-unes des initiatives prises à la Gigafactory Berlin-Brandenburg et/ou à la Gigafactory Texas afin de réduire la consommation d’eau par véhicule (cellules de batterie comprises).

Dans son rapport d’impact 2021, Tesla énumère les améliorations qui ont été apportées afin de limiter  la consommation en eau lors de la production de leurs véhicules:

1. Optimisation des processus à forte consommation d’eau : Nous cherchons constamment à réduire la consommation d’eau en optimisant ou en éliminant les processus de production à forte consommation d’eau dans l’ensemble de nos opérations. À la Gigafactory de Berlin-Brandebourg, nous utilisons des tours de refroidissement hybrides, nous avons éliminé les bacs de trempe dans le moulage et introduit des systèmes de rinçage en cascade dans l’atelier de peinture et dans le processus de lavage des boîtes de batteries pour la fabrication des cellules.

2. Récupération et réutilisation des eaux de pluie et des condensats : Nous prévoyons de capter au moins 25% des eaux de ruissellement des toits (Environ 93 000 m²) vers un système de stockage souterrain central au sein de Gigafactory Texas. L’eau de pluie sera recyclée pour être utilisée dans le refroidissement des équipements de fabrication. Au cours d’une année moyenne, ces systèmes devraient permettre d’économiser environ 28 millions de litres d’eau potable. De plus, lorsque l’air extérieur chaud et humide est conditionné, l’eau se condense dans l’air. Généralement, ce condensat est rejeté dans les eaux usées. A la Gigafactory Texas, nous réutilisons ce condensat dans nos tours de refroidissement et nos systèmes d’eau de traitement pour compenser l’eau entrante dans site.

3. Eau récupérée et recyclée (réutilisation des eaux usées) : L’utilisation d’eaux usées traitées localement pourrait permettre de compenser la totalité de la demande annuelle en eau d’appoint des tours de refroidissement par des utilisations non potables. À la Gigafactory Texas, cela pourrait permettre d’économiser environ 151 millions de glitres d’eau potable par an. L’eau recyclée est disponible et est en cours d’étude pour être utilisée à la fois à Gigafactory Texas et à Gigafactory Berlin-Brandenburg.

Lire le rapport d’impatc 2021 publité par Tesla (en anglais).

Les Tesla polluent-elles plus que les autres voitures:

 

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.