Tesla chercherait à changer de fournisseur de Giga Press

Giga-Press-Bulher-Carat-560
Giga Press Bulher Carat 560

Des rumeurs ont récemment émergé de Chine, suggérant que Tesla chercherait à faire appel à l’entreprise suisse Bühler comme autre fournisseur de Giga Press. Tout comme IDRA, Bühler est également un fabricant de machines à à mouler sous pression à grande échelle.

Elon Musk lui-même l’avait mentionné lors de l’événement Cyber Rodeo. Selon Musk, Tesla a contacté les six plus grands fabricants de machines à mouler sous pression au monde, et tous, à l’exception d’IDRA, ont envisagé la construction d’une Giga Press. Tesla a depuis prouvé que les Giga Press fonctionnent, il n’est donc pas surprenant de voir d’autres entreprises s’essayer à la création de machines de niveau Giga Press.

« C’est une révolution dans la construction automobile que de fabriquer une voiture à partir de trois pièces principales – un arrière moulé, un pack structurel et un avant moulé. Vous avez donc devant vous les plus grandes machines à mouler jamais fabriquées. C’est un peu fou de fabriquer une voiture de cette façon. Cela n’a jamais été fait auparavant.

Giga-Press-Idra
Giga Press IDRA

Jusqu’à présent, Tesla n’a eu qu’un seul fournisseur pour ses Giga Press, l’italien IDRA, mais selon des informations en provenance de Chine, il changera de fabricant à partir de l’année prochaine. Il ne s’agit que d’une rumeur et, même si elle est vraie, elle ne signifie pas nécessairement qu’IDRA sera abandonnée – les deux sociétés construiront peut-être des machines différentes.

Bühler a en fait été approché par Tesla en 2019, lorsque le constructeur automobile avait annoncé qu’il était à la recherche d’une Giga Press de 6 000 tonnes. La multinationale suisse spécialisée dans les équipements d’usine avait alors décliné l’offre, mais le fait que Bühler ait été envisagé il y a trois ans confirme bien que les deux entreprises sont restées en contact.

« Lorsque nous avons essayé de comprendre, il y avait six grands fabricants de pièces moulées dans le monde. Nous en avons appelé six. Cinq ont dit ‘non’, un a dit ‘peut-être’. Je me suis dit ‘ça ressemble à un oui’. Donc, avec beaucoup d’efforts et d’excellentes idées de l’équipe, nous avons fait en sorte que la plus grande machine à mouler du monde fonctionne très efficacement pour créer et simplifier radicalement la fabrication de la voiture »,

avait déclaré Musk.

Selon Chris Zheng, un observateur de l’industrie des VE en Chine,

Le fournisseur de la Giga Press de Tesla sera remplacé l’année prochaine par le Suisse Bühler au lieu de l’Italien IDRA. Ce dernier est également l’un des 6 plus grands géants mondiaux du moulage sous pression. Il avait rejeté la demande de Tesla pour une Giga Press de 6000t en 2019, mais maintenant leurs produits offrent de meilleures performances.

Fait intéressant, même si Bühler n’a pas voulu travailler avec Tesla en 2019 (alors qu’elle était l’une des premières entreprises contactées), elle a révélé en novembre 2021 sa propre machine de moulage sous pression de 9 000 tonnes.

Un coup d’œil sur le site officiel de Bühler montre que l’entreprise développe également des machines de moulage sous pression géantes qui offrent la plus grande productivité.

« Les constructeurs automobiles repensent actuellement la production à bien des égards. Notre série Carat leur permet de concrétiser leurs idées de pièces encore plus grandes, et nous aidons nos clients à développer les processus pour y parvenir. Nous constatons une augmentation considérable de la demande de machines toujours plus grandes. Avec nos Carat 840 et Carat 920, nous pouvons offrir à nos clients des solutions pour les grandes pièces structurelles à géométrie complexe et les nouvelles pièces de carrosserie »

a déclaré Cornel Mendler, directeur général de Bühler Die Casting.

Cela donne du crédit à ce qu’a dit Chris Zheng, qui, lorsque @Alex-avoigt lui a demandé sur Twitter où était la source de ses informations, a répondu:

La source provient des employés d’une startup automobile chinoise. En 2022 – 23, la Chine aura un grand nombre de modèles avec des moulages sous pression intégrés en production de masse, ils analysent et évaluent Tesla, et ils sont plus intelligents et plus diligents que les entreprises automobiles des autres pays.

On dit que Tesla dispose aujourd’hui d’au moins 12 Giga press et qu’il en aura besoin de plus en plus car il cherche à commencer à construire tous ses véhicules à partir de pièces moulées moins nombreuses (et plus grandes). Pour l’instant, le constructeur n’a utilisé que des méga-fonderies dans les Model Y de production construits dans ses usines d’Austin et de Berlin. Il faut moins de deux minutes pour créer chaque grand moulage, et c’est à peu près le temps qu’il faut à Tesla pour créer les pièces principales du chassis de la Model Y.

Tout savoir sur les Giga Press:

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.