Voitures Électriques abordables : Stellantis, Volkswagen et Renault s’unissent contre la concurrence chinoise.

Selon le média Bloomberg, les constructeurs européens Stellantis, Volkswagen et Renault étudient la possibilité d’une collaboration pour développer une voiture électrique abordable. Cette décision a été motivée par l’expansion rapide du fabricant chinois BYD en Europe et le marché hautement concurrentiel qu’il a créé.

Constructeurs européens collaboration voiture électrique
Photo : @BYD

La menace croissante des marques chinoises sur le marché des véhicules électriques en Europe

Le marché des véhicules électriques est en pleine expansion, et les constructeurs chinois sont en tête du peloton. Des entreprises comme BYD proposent des véhicules électriques de qualité à des prix inférieurs à ceux de leurs concurrents européens. 

A titre d’exemple, cette marque a récemment annoncé le lancement d’un modèle électrifié à seulement 15 000 dollars sur le marché chinois. Outre BYD, Tesla domine également le marché sur le sol européen.

La vente de véhicules électriques abordables pourrait avoir un impact significatif sur l’industrie automobile, selon Bloomberg. Cette compétition intense met en péril près de 13 millions d’emplois et des parts significatives de l’économie européenne.

Cela met la pression sur les constructeurs automobiles européens, qui doivent trouver des moyens de réduire leurs coûts et d’améliorer leur compétitivité.

Voitures électriques abordables : Les constructeurs européens face à l’urgence

Selon Bloomberg, l’écart de prix entre les offres chinoises et européennes est significatif, mettant en lumière l’urgence pour les constructeurs européens de revoir leur stratégie. La nécessité d’une consolidation et de partenariats devient alors critique.

Luca de Meo, PDG de Renault, propose un partenariat similaire à celui d’Airbus pour concurrencer Boeing. Il veut que les constructeurs automobiles partagent les coûts de fabrication des véhicules électriques abordables et bénéficient des économies d’échelle.

Selon le média Metrological, maintenir 30 % des ventes des constructeurs européens sous forme de véhicules électriques coûterait 42 milliards d’euros par an. Et pour une industrie automobile entièrement exempte de carbone d’ici à 2030, il faudrait 305 milliards d’euros. Les marques européennes doivent ainsi travailler ensemble pour réduire ces coûts et rendre les véhicules électriques plus compétitifs sur le marché.

A lire : Stratégie Hyper Agressive: XPeng sortira 30 nouveaux véhicules électriques en 3 ans

L’exemple de collaboration des constructeurs européens pour une voiture électrique abordable 

Dans le cadre de cette approche, certains constructeurs automobiles européens ont déjà commencé à s’unir. À l’heure actuelle, VW, Stellantis et Renault développent indépendamment de nouveaux modèles de véhicules électriques à batterie avec un prix de départ de 25 000 € ou moins.

Plusieurs collaborations sont déjà en cours. Stellantis et Toyota s’associent pour développer des véhicules électriques, tandis que Renault et Nissan travaillent ensemble sur une plateforme commune pour les citadines.

Il sera intéressant de voir comment ces grands constructeurs automobiles vont s’efforcer de rivaliser avec la domination croissante des constructeurs automobiles chinois et de Tesla.

En outre, l’UE s’apprête à lancer des réglementations plus strictes en matière d’émissions en 2025. Ce qui en fait un “ça passe ou ça casse” pour la plupart des constructeurs automobiles traditionnels afin d’augmenter leur production de voitures électriques. S’ils ne parviennent pas à le faire, ils pourraient payer une énorme amendes.

En savoir plus : Pourquoi ces constructeurs automobiles sont obligés de payer des milliards à Tesla?

Voitures électriques : Comment l’Europe va vous TAXER encore plus !

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *