Volkswagen décide d’intégrer ChatGPT dans ses véhicules. Bonne ou mauvaise idée ?

 

Volkswagen chatgpt

Volkswagen fait un pas audacieux dans le futur de la conduite en dévoilant son plan d’intégration de ChatGPT d’OpenAI dans ses véhicules, prévu pour le deuxième trimestre 2024. Cette annonce, faite lors du coup d’envoi du salon de l’électronique grand public CES 2024 à Las Vegas, promet d’enrichir les conversations et d’élever l’expérience de conduite à de nouveaux sommets. 

ChatGPT: Volkswagen intègre l’IA conversationnelle dans ses véhicules

Au cœur de la dernière mise à jour logicielle d’info-divertissement, Volkswagen intègre ChatGPT dans le système d’assistant vocal “IDA”. Volkswagen assure qu’aucune création de nouveau compte ou installation d’application n’est requise.

L’intégration de ChatGPT dans les véhicules Volkswagen est rendue possible grâce à la collaboration avec Cerence, un éditeur de logiciels tiers spécialisé dans des intégrations ChatGPT de “qualité automobile”. Le logiciel Cerence Chat Pro améliorera l’assistant vocal de VW, le dotant de la capacité à fournir des réponses pertinentes à presque toutes les requêtes imaginables.

ChatGPT d’OpenAI, deviendra un compagnon constant dans tous les véhicules Volkswagen, de la famille ID électrique (ID.7, ID.4, ID.5, ID.3, ID2All) aux modèles classiques comme Tiguan, Passat et Golf. L’entreprise prévoit d’étendre cette fonctionnalité à de nombreux autres modèles dès le deuxième trimestre 2024, surpassant les tentatives précédentes de l’industrie automobile, comme celle de Mercedes-Benz avec le SUV EQE.

A lire : Tesla écrase Volkswagen, Subaru, BMW et Mazda avec 4,2 % de part de marché aux USA en 2023

Comment Volkswagen utilise ChatGPT

L’activation du chatbot se fait en prononçant le mot d’ordre “Hello IDA” ou en appuyant sur un bouton du volant. Les propriétaires peuvent utiliser le nouveau système vocal avancé pour gérer des fonctions simples telles que le chauffage et la climatisation, etc, tout cela simplement en mode mains libres. Dans le futur, Volkswagen assure que l’IA répondra à des questions plus larges, incluant des informations spécifiques au véhicule en temps réel.

Volkswagen aspire à rendre la communication avec la voiture aussi naturelle que possible, même si l’utilisateur est encouragé à faire preuve de discernement en raison des tendances de ChatGPT à inventer des informations. Pourtant, tous les assistants vocaux présentent le risque de diffuser des informations incorrectes et échouent souvent face à des requêtes de navigation complexes.

Par ailleurs, les préoccupations concernant la confidentialité sont également abordées, avec l’assurance que ChatGPT n’ait pas accès aux statistiques de conduite. En effet, les questions et réponses sont immédiatement supprimées pour garantir une protection maximale des données.

A lire : L’évolution impressionnante de BYD depuis 1995 jusqu’à surpasser les ventes mondiales de Tesla en 2023.

Alors que de nombreux constructeurs automobiles explorent timidement les possibilités de ChatGPT, Volkswagen se distingue en adoptant officiellement ce chatbot révolutionnaire. Cette décision pourrait bien être un moyen pour Volkswagen de réaffirmer son leadership technologique dans une période marquée par des défis commerciaux et des enjeux de développement logiciel. L’entreprise espère ainsi donner un nouvel élan à son image en investissant dans l’innovation technologique. Il est encore trop tôt pour dire si l’utilisation de ChatGPT par VW sera un succès ou un échec. 

Vous allez kiffer:

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *