Hawaii vise 100% d’energie verte d’ici 2045 grâce aux Megapack de Tesla

Tesla-Megapack

Les Megapacks de Tesla sont en route pour Hawaï afin de créer un nouveau système géant de stockage d’énergie qui est sur le point de remplacer la dernière centrale à charbon de l’État.

Hawaii vise à atteindre 100% d’énergie verte d’ici 2045 et possède déjà la plus grande capacité solaire déployée par habitant. Cependant, pour gérer toute cette énergie renouvelable, l’État doit la compenser par une capacité de stockage d’énergie, car le soleil ne brille pas tous les jours.

Tesla déploie des batteries à Hawaï depuis des années afin de contribuer à la réalisation de cet objectif. L’entreprise travaille avec Hawaiian Electric sur de nouveaux systèmes de batteries géants et sur une centrale électrique virtuelle utilisant des Powerwalls.

Les méga-packs Tesla arrivent maintenant à Hawaï et seront utilisés pour mettre hors service la dernière centrale électrique au charbon de l’État.

Hawaii

Une fois achevée, l’installation de stockage d’énergie de Kapolei (KES) deviendra l’un des plus grands systèmes de batteries au monde, avec une capacité de 185 mégawatts/565 mégawattheures. Il s’agit d’un projet mené en partenariat avec Plus Power et Hawaiian Electric – le premier ayant décidé d’utiliser des Megapacks de Tesla pour alimenter le système.

Le Megapack est la plus grande solution de stockage d’énergie de Tesla – un système de batteries de la taille d’un conteneur, d’une capacité allant jusqu’à 3 MWh. 158 Megapacks sont attendus à Oahu, à Hawaï, pour la construction du projet.

L’objectif est de rendre le projet opérationnel d’ici septembre 2022, date à laquelle la dernière centrale à charbon d’Hawaï, située juste à côté de KES, devrait être mise définitivement hors service.

La centrale à charbon est utilisée pour maintenir la fréquence du réseau – ce que les produits de stockage d’énergie de Tesla ont prouvé pouvoir faire – et c’est ce que KES vise à faire en absorbant l’énergie solaire excédentaire pendant la journée et en la déchargeant sur le réseau pendant la soirée.

Le développeur principal de Plus Power, Bob Rudd, a déclaré lors d’une cérémonie de bénédiction du sol l’année dernière (via Canary Media) :

« Ici, aujourd’hui, sur Oahu, Plus Power et Hawaiian Electric envoient une carte postale du futur. Je suis certain qu’un jour, nous regarderons tous en arrière, lorsqu’il y aura des dizaines de projets comme KES sur le continent et dans le monde entier, et nous penserons : ‘Nous étions là’. Hawaï a montré au monde entier comment le faire en premier. « 

Plus Power affirme également que le Tesla Megapack servira de système de « black-start » pour faire redémarrer le réseau électrique de l’île s’il est coupé par une quelconque catastrophe. Ils l’appellent le « pacemaker ultime pour le réseau ».

Pour Tesla, il s’agit d’un projet de grande envergure avec 565 MWh de Megapacks à déployer, mais la société a déjà déployé des systèmes plus importants, comme le projet Moss Landing récemment mis en service, qui a une capacité de 730 MWh et dont l’expansion est prévue pour dépasser 1GWh.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent les Megapack:

Vous allez kiffer:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.